Hongrie : l’immigration principal danger pour les femmes ?

A l'occasion de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes, le Fidesz a attaqué une énième fois la politique migratoire de la Commission européenne, estimant que les réfugiés représentaient le plus grand danger contre les femmes.
L'Union européenne et sa politique d'immigration permissive seraient les plus grands dangers pour les femmes et les enfants, a déclaré le Fidesz vendredi, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. C'est pourquoi la lutte contre l'immigration est tellement importante à ses yeux, a expliqué le parti au pouvoir dirigé par Viktor Orbán.

Le Fidesz rumine encore ses deux tentatives avortées de contrecarrer le projet européen de relocalisation de migrants : le référendum du 2 octobre puis l'amendement de la Constitution. En visant ainsi les réfugiés, le parti conservateur cherche également à faire oublier les dramatiques situations vécues par de nombreuses Hongroises dans le pays. Selon des statistiques mentionnées par le syndicat Liga en 2013, 20% des femmes hongroises ont grandi dans une famille où le père bat sa femme et au . . .