Viktor Orbán : « Il faut défendre l’homogénéité ethnique de la Hongrie »

Dans un discours tenu ce mardi devant la chambre de commerce et d'industrie, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a défendu le "succès" de sa politique économique. Alors que la Hongrie est confrontée à une importante pénurie de main d'oeuvre, le dirigeant conservateur a estimé "important" de sauvegarder la "monochromie culturelle" du pays.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Viktor Orbán l'a martelé ce mardi lors de son discours annuel sur l'état de l'économie hongroise : il assume une politique qui conforte l'identité agraire du pays ainsi que la "monochromie culturelle" comme levier de croissance. En dépit de l'émigration importante de la main d'œuvre qualifiée vers les pays occidentaux, le Premier ministre hongrois a mis en garde contre le recours à une immigration de travail pour compenser les pénuries de bras, évoquant "la défense nécessaire de l'homogénéité ethnique" du pays. Le chef du gouvernement a préféré évoquer la possibilité d'encourager la sollicitation transitoire de travailleurs étrangers tout en défendant l'idée selon laquelle "si la Hongrie confie tous ses emplois peu qualifiés à des immigr . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée