Une fête nationale officielle trop parfaite

Comme l’ambiance était bonne en ce 15 mars pour la première fête nationale de l’année devant ce haut-lieu de la révolution de 1848 qu'est le Nemzeti Muzeum de Budapest ! Le temps était superbe – presque 20 degrés –, les chants, les poèmes et les danses folkloriques étaient au rendez-vous et le public venu en famille semblait ravi du spectacle. Tout était parfait… presque trop parfait. En effet, selon le site d’infos Origo.hu, un demi-millier de personnes, toutes jeunes et présentables, ont été rémunérées pour assister à la cérémonie, recevant chacune quelques 1.500-2.000 HUF. Soit un coût total d’environ un million de forint. Mais peut-être était-ce le prix à payer pour faire de belles images à la tv . . .