Un budget modeste pour la présidence hongroise

Cela reste une bonne nouvelle pour la présidence hongroise de l'UE. Le Parlement européen a enfin adopté, mercredi 15 décembre à Strasbourg, le budget de  l'Union européenne pour 2011. Un mois plus tôt, ce même Parlement avait rejeté ce budget et l'UE était alors menacée de fonctionner avec un régime de douzièmes provisoires, des fonds débloqués mois par mois sur la base du budget 2010, peu propice à de nouvelles politiques.

Les parlementaires ont accepté une hausse budgétaire modérée, de 2,91%pour les crédits de paiement qui s'élèvent à 126,5 milliards d'euros,les crédits d'engagement (qui conditionnent les dépenses futures) s'élevant à 141,8 milliards. On est loin de l'augmentation de 5,9% préconisée par la Commission et le Parlement, mais les scandales récurrents sur des déficits publics des Etats membres sont passés par là.

Les eurodéputés ont accepté cette . . .