Tilos Radio menacée par la loi sur les médias

La mythique radio indépendante Tilos pourrait bien être la première victime de la nouvelle législation sur les médias. La toute-puissante autorité de contrôle NMHH, récemment mise en place par le gouvernement hongrois, a ouvert une enquête sur la diffusion, avant 21h, de deux morceaux « Gangsta » du rappeur Ice-T.

Le combat est inégal. D’un côté la Nemzeti Média es Hirközlesi Hatosag (NMHH), l’autorité de contrôle des médias à la solde du gouvernement de droite de Viktor Orban. De l’autre, la radio communautaire indépendante, à but non-lucratif, Tilos Radio. Dans une lettre signée de la NMHH et datée du 13 décembre mais rendue publique samedi 1er janvier par la radio, la nouvelle autorité des médias a adressé le message suivant a Tilos Radio : « La NMHH a ouvert une enquête contre la chaîne de radio, car celle-ci a diffusé le 2 septembre, à 17h53, les morceaux . . .