Tchéquie : le « baron jaune » Andrej Babiš contre-attaque

L'oligarque et meneur du mouvement populiste ANO (Action des Citoyens Mécontents), Andrej Babiš, suscite bien évidemment l'intérêt des médias depuis son entrée fracassante au parlement en 2013. Si celui-ci aime les courtiser, et parfois même manipuler ceux qu'il possède, il sait aussi contre-attaquer quand la critique se fait trop douloureuse.

Ainsi, les auteurs du documentaire Selský Rozum ("L'intelligence du paysan", c'est-à-dire "le gros bon sens") et du livre Žlutý baron ("Le baron jaune"), qui se sont penchés sur les agissements de M. Babiš et de son empire agro-alimentaire, Agrofert, ont été la cible du courroux de l'homme le plus puissant du pays. Déjà, en mai, la diffusion publique du documentaire doublée d'une présentation du livre fut perturbée dans les villes de Přerov et Sokolov, là où gouverne ANO au niveau local, et les salles municipales refusèrent de diffuser le film, invoquant divers prétextes. Des salles alternatives furent cependant trouvées et la controverse attira les foules . . .

André Kapsas