Taxes spéciales : la deuxième offensive d’Orbán

Après les banques et les assurances en juin dernier, c'est au tour des télécoms, de l'énergie et de la grande distribution d'être concernés par le nouveau dispositif de taxes spéciales prévu sur trois ans par le gouvernement de Viktor Orbán. Ce dernier et son ministre de l'économie ont respectivement annoncé, mercredi et jeudi, que ces trois secteurs fondamentaux de l'économie magyare seront ponctionnés davantage pour endiguer la dette publique de la Hongrie. Le plan sera officiellement soumis au Parlement lundi et adopté logiquement