Taxes « anti-crise » : Finances, Energie et Services en première ligne

Désormais, lorsqu'Orbán annonce quelque chose en Hongrie, cela se réalise aussi sec. Ainsi, il était facile de prévoir en fin de semaine dernière que le parlement hongrois allait adopter lundi, même tard dans la nuit, le second paquet d'impôts "anti-crise" visant les entreprises de télécommunications, d'énergie et de grande distribution. Selon le gouvernement, ces taxes temporaires sont introduites pour aider le pays à remplir ses engagements de réduction de déficit . . .