Soros critique la France pour les expulsions de Roms

Le financier milliardaire américain d’origine hongroise György Schwartz, aka George Soros, s'est joint au concert international des critiques qui s'abattent sur "le pays des Droits de l'Homme", depuis que celui-ci s'est mis en tête d'expulser de son territoire des citoyens européens d'origine Rom.
Dans un communiqué diffusé mardi, il a demandé à la France de cesser ces expulsions et a plaidé pour la mise en place d’une politique européenne d’intégration. "Les expulsions de Roms effectuées en ce moment par la France risquent de violer le droit français et européen. […] Des hommes, femmes et enfants en Europe ne peuvent pas être renvoyés en raison de leur origine ethnique sans procès pour déterminer s'ils ont ou non commis des crimes", peut-on lire dans ce communiqué.

Au-delà de ses critiques de la politique française menée par le Président Sarkozy, M. Soros estime . . .