Les socialistes hongrois veulent régler le « cas Gyurcsány » sans László Botka

Véritable caillou dans la chaussure du rassemblement de la gauche en vue des législatives du printemps prochain, le cas de l'ancien Premier ministre Ferenc Gyurcsány devrait faire l'objet d'une négociation entre le Parti socialiste (MSzP) et la Coalition démocratique (DK).
Selon une information du Magyar Nemzet, la direction du Parti socialiste hongrois (MSzP) a décidé de prendre en main les négociations avec la Coalition démocratique (DK) au sujet de la présence sur les listes de rassemblement de la gauche de l'ancien Premier ministre Ferenc Gyurcsány (DK). Les socialistes désavouent ainsi leur propre tête de liste László Botka, lequel avait fait de la marginalisation de l'ex-chef de gouvernement un élément-clé de sa stratégie de reconquête des électeurs déçus par le bilan de la gauche entre 2002 et 2010.

La direction du MSzP plaide pour un compromis subtil avec DK. En échange d'un nombre suffisant de places éligibles sur la liste commune de la gauche pour former un groupe parlementaire, la Coalition démocratique consentirait à présenter la candidature de Ferenc Gyurcsány à l'échelle . . .