Le coup de théâtre de Băsescu

Après une nuit de suspense électoral, c'est le candidat de centre - droit sortant, Traian Băsescu, qui semble avoir re-gagné, à couteaux tirés (50,43% contre 49,57%), la présidence de la République roumaine ce matin, pour 5 ans.
Son challenger, le social-démocrate Mircea Geoană, avait pourtant de bonnes raisons d'y croire, hier soir, à l'issue des premières estimations. Mais porter réclamation pourrait être fatal à toute la Roumanie, la stabilité politique étant le bâton, et le prêt la carotte du FMI.

En pleine crise économique, la Roumanie, pays

François Gaillard