Roms : L’ONU s’en mêle à son tour

L'ONU a vertement critiqué la Hongrie, jeudi dernier, pour la situation de sa minorité rom. L’organisation internationale s’est inquiétée des "mauvais traitements" et des "discriminations" dont les Roms sont victimes sur le territoire hongrois.

Les Roms demeurent au centre de l’actualité internationale en ce mois d’octobre 2010. Une semaine après le rappel à l’ordre de la commissaire européenne chargée de la justice, Viviane Redding, concernant le traitement des roms en France, c’est au tour de la Hongrie de se faire taper sur les doigts à ce sujet par les instances internationales. Mais contrairement à la France, la Hongrie est relativement habituée à essuyer des avalanches de critiques pour ce qui est de l'intégration des Roms. Le dernier rapport en date l'épinglant étant le fait du Conseil de l'Europe, il y a à peine plus d'un mois.

Les 18 experts du comité des Droits de l’Homme de l’ONU ont dénoncé les nombreuses discriminations et . . .

Nicolas Gidaszewski