Une rébellion contre Gábor Vona au sein du Jobbik ?

Un traître qui a détruit le parti. C'est ainsi que serait désormais traité le président du parti, Gábor Vona, par des sections locales du parti. Selon des documents internes dévoilés par le tabloïd "Ripost", ces sections se prépareraient à le renverser, au profit de personnalités qui n'ont pas rompu avec leur extrémisme, telles que László Toroczkai et Előd Novák. Ces informations sont toutefois à prendre avec beaucoup de précautions, Gábor Vona étant désormais la cible numéro 1 du pouvoir et victime d'une intense campagne médiatique menée par les médias pro-Fidesz . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée