« Que la lumière soit faite »… à Esztergom

Jeudi 16 décembre, le prestataire d’électricité a enfin rallumé tous les éclairages publics d'Esztergom. A cause d'impayés s’élevant à 80 millions de forints (presque 300 000 euros) auprès de la compagnie Tivi, la ville avait été plongée dans le noir pendant plusieurs jours fin novembre. Début décembre, pour des raisons de sécurité publique, la lumière était revenue, mais pas dans tous les quartiers. La raison du retour total de la lumière en début de semaine dernière reste obscure, mais les élus Fidesz n’ont pas manqué de tenir la nouvelle mairesse pour responsable des 3 accidents, dont un mortel, qui se sont produits au cours de cette quinzaine.

Depuis les élections municipales, la mairie d'Esztergom est devenue un des plus grands théâtres tragi-comiques de Hongrie. La gestion calamiteuse des affaires municipales avant l'arrivée d'Eva Tétényi  (indépendante) au pouvoir a éclaté au grand jour, et les scandales internes entre l'équipe Fidesz du député actuel (l'ancien maire Tamas . . .

Isma Hassaine Poirier