Poutine à Budapest : les raisons cachées d’une visite-éclair

Annoncée depuis deux ans, personne ne sait vraiment ce qui a justifié la rencontre entre Vladimir Poutine et Viktor Orbán à Budapest.

Tribune publiée le 4 février 2017 dans Új szó. Traduite du hongrois par Ludovic Lepeltier-Kutasi.

Vladimir Poutine était à Budapest. Les médias se préparaient depuis deux ans et un mois à l'événement, lequel s'est finalement révélé une rencontre de routine dans le projet d'ouverture vers l'Est du Premier ministre hongrois.

Budapest fait partie des rares capitales européennes où le président russe se rend encore. Avant la propagation de la crise ukrainienne, il faisait de nombreux allers-retours à Vienne et il conserve encore des liens avec Bratislava et Athènes. Ailleurs, il est désormais considéré comme personna non grata, sauf peut-être lors de certains sommets internationaux, qui deviennent des bonnes occasions pour le rencontrer (à l'instar de Renzi lors de l'exposition universelle de Milan).

La relation n'avait rien de la romance à ses débuts. Le discours "Les Russes . . .

Botond Feledy