La Pologne commence à ficher les étrangers vivant sur son territoire

Pour des raisons de "lutte contre le terrorisme", le ministre polonais de la Défense nationale a demandé au voïvode de Poméranie occidentale de lui transmettre des informations sur les étrangers vivant dans sa région. Il semble que cet acte soit le début d’un recensement général de la population étrangère en Pologne.
Antoni Macierewicz, a appelé ces derniers jours le préfet de région de la Poméranie occidentale, Krzysztof Kozłowski, à récolter les informations concernant les personnes étrangères habitant dans la voïvodie. Le ministre de la Défense nationale aurait besoin des informations sur des personnes étrangères possédant la citoyenneté polonaise, sur celles qui ne l’ont pas ainsi que sur les détenteurs du droit de résidence permanente. L’enjeu : la sécurité nationale dans la lutte généralisée contre le terrorisme en Europe Occidentale.

"L’État doit connaître ses habitants étrangers"

Aussitôt publié, le document du ministère a fait l'objet d'un grand débat médiatique en Pologne. "Vu la situation actuelle en Europe, il est naturel qu’un État ait des . . .

Przemysław Kossakowski