Orbán veut une police forte pour sauver la Hongrie « au bord de l’abîme »

Le premier ministre hongrois a réaffirmé sa volonté de "rétablir l’ordre et la sécurité" dans un pays "au bord de l’abîme", au cours d’un discours devant 1.800 nouveaux agents de police, dimanche sur la place des Héros à Budapest, a rapporté MTI