Orbán, « façon Sarkozie »

Dans un courrier envoyé à Viktor Orbán ce matin, le chef de l'Etat français a félicité "chaleureusement" le nouveau Premier ministre hongrois, pour sa large victoire dans les urnes.
Il partage à cette occasion l'analyse du Fidesz, selon laquelle ce résultat majoritaire est historique et relève d'une "révolution" électorale. Bien qu'un grand écart quant aux intérêts franco-hongrois existe entre les deux hommes, notamment à Pécs par exemple, ils pourraient bien s'entendre sur leur styles respectifs.

Dans un langage diplomatique qui ne lui ressemble pas, il a souligné que