« Orbán est un fasciste », déclare une figure de la politique en Hongrie

"Il faut finir par le dire, alors je le dis : le Premier ministre de la Hongrie est un fasciste". Telle est la scabreuse déclaration de Lajos Bokros, ancien ministre des Finances aujourd'hui à la tête du petit parti de droite libérale MoMa (Hongrie moderne).

Dans une lettre ouverte publiée sur sa page facebook, M. Bokros affirme que "le gouvernement a fait de l'incitation à la haine la politique officielle de l'Etat". « Le temps est venu pour tous les honnêtes citoyens de dire ce qu'il se passe ici, afin que personne à l'avenir ne puisse dire qu'il ne savait pas . . .