Orbán attendu comme le messie

Selon un récent sondage réalisé par l’Institut Nézőpont, presque trois quart des Hongrois (72%) sont satisfaits des résultats du premier tour des élections parlementaires.
Il ressort aussi et surtout de cette étude que la majorité des Hongrois ne sont pas inquiets quant à offrir une écrasante majorité du Fidesz au parlement. Bien au contraire, ils y sont favorables.

57% d’entre eux estiment que donner la majorité parlementaire des deux-tiers à ce parti présente plus de bénéfices que de risques. Seulement un quart (27%) considère que cela serait "plus néfaste que positif" pour le pays. Pour 16%, cette question n’évoque rien et ne suscite aucune réponse.

Ces résultats traduisent l’échec de la stratégie du parti socialiste MSzP qui dénonce depuis le premier tour des  élections la menace que constitue le fait de donner un "pouvoir excessif" au chef de la droite, Viktor Orbán. Ils révèlent aussi la lassitude d'une majorité d'entre eux face aux querelles politiques et politiciennes qui ont agité le pays et divisé sa population depuis les dernières législatives de 2006 . . .