Opération financement contre avortement dans deux hôpitaux hongrois

Le ministre délégué auprès du Premier ministre a déclaré aujourd'hui avoir soutenu financièrement deux hôpitaux avec comme contrepartie l'interdiction d'y pratiquer l'avortement.
Les hôpitaux Béthesda et des Frères hospitaliers de Buda ont reçu un financement de 7,8 milliards de forint en échange de quoi, les médecins ne pourraient plus y pratiquer l'avortement. János Lázár a ainsi affirmé que la rénovation des maternités et services de gynécologie des deux hôpitaux avait pu être menée à bout grâce à la collaboration de ces deux établissements, lesquels ont accepté cet étrange deal sans broncher.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

György Velkey, directeur de l'hôpital Béthesda, avait déjà fait part de son projet l'été dernier, mettant en avant que son établissement serait le premier à refuser l'avortement en Hongrie. La lutte contre l'IVG fait partie des chevaux de bataille idéologiques du parti au pouvoir - le Fidesz - et de son très conservateur dirigeant Viktor Orbán. Tentée par graver dans le marbre l'interdiction de l'avortement lors de la . . .