Migrants : le dialogue Est-Ouest reste dans l’impasse

L'Europe centrale ne semble pas prête à céder aux pressions de l'Union européenne et de certains Etats d'Europe de l'Ouest sur la question de l'accueil de demandeurs d'asile. Angela Merkel a mis en garde les réfractaires, exposés à de "graves conséquences".

Lors d'une conférence de presse internationale tenue mardi, la chancelière allemande Angela Merkel a adressé une sérieuse menace aux États de l'Union européenne qui refusent d'accueillir leur quota de migrants bloqués en Italie et en Grèce . . .