Meurtre d’un Syrien à Budapest : Israël dans le coup ?

Mercredi dernier, un homme d’origine syrienne possédant la nationalité hongroise était abattu dans la banlieue de Budapest de plusieurs balles tirées à bout portant.
S’appuyant sur les révélations d’un quotidien local, l’agence Reuters a diffusé l’information selon laquelle, le même jour, deux appareils de l’armée de l’air israélienne survolaient la capitale hongroise à faible altitude. Il n’en fallait pas plus pour déchainer les spéculations et beaucoup sont tentés de voir un lien entre ces deux faits.

Le porte-parole du gouvernement Domokos Szollár a réfuté tout amalgame. "L'armée de l'air israélienne a mené une opération d'entraînement à l'aéroport de Ferihegy avant-hier, mais ce n'était pas une mission d'espionnage ou de reconnaissance, simplement une manœuvre de pilotage de routine", a-t-il assuré. Selon lui, le ministère hongrois des affaires étrangères avait donné son autorisation deux mois auparavant à cette opération.

Pourtant, le Premier ministre Gordon Bajnai a ordonné une enquête. De plus, l’agence de presse Reuters souligne un fait troublant : le ministère hongrois . . .

Corentin Léotard