L’Otan fête ses 60 ans au Parlement

Hier, le Parlement hongrois accueillait Anders Fogh Rasmussen, Secrétaire général de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (Otan), pour une conférence marquant le soixantième anniversaire de l'organisation internationale. L'essentiel du rendez-vous a porté sur la capacité des nations membres à affronter les nouveaux défis géopolitiques, sur leur contribution à fonder une Europe unie et démocratique, et sur une refondation du concept de sécurité.
Rasmussen a énoncé un objectif "réaliste" selon lui, celui de remettre la lourde tâche sécuritaire aux autorités afghanes dès l'an prochain. Le ministre des affaires étrangères hongrois, Péter Balázs, a lui aussi pris part à la conférence, en déclarant qu'une "coopération encore plus étroite entre l'Union Européenne et l'Otans'avère nécessaire, et qu'une quelconque rivalité entre les deux institutions serait déraisonnable et absurde".

A propos de l'élargissement, Balázs a également conféré à l'Otan une solidité et une cohérence plus importante qu'elle n'existe actuellement au sein de l'UE. Cependant, il a ajouté que beaucoup de conflits existent entre . . .

François Gaillard