L’OPAC slovaque paie des Roms pour s’expatrier

A Košice, deuxième ville de Slovaquie située dans l'est du pays à quelques kilomètres de la frontière hongroise, la municipalité prévoit de démolir deux immeubles dans sa banlieue mal famée de Luník IX.
Seul problème, 48 appartements des deux blocs vétustes sont encore habités par... quelques 400 Tziganes. L'obligation de les reloger pousse quelque fois la ville, ou ses sous-traitants, à employer des méthodes peu élégantes. Récemment, une employée de la compagnie municipale de logements leur a offert de quoi se payer le

François Gaillard