Loi CEU : Viktor Orbán répond au PPE, lequel accentue ses critiques

En Hongrie, le Premier ministre Viktor Orbán a adressé ce matin une lettre à Manfred Weber, président du groupe du Parti populaire européen (PPE) à Strasbourg pour défendre la très controversée "loi CEU".
Le Premier ministre Viktor Orbán a adressé ce matin une lettre à Manfred Weber pour défendre l'amendement de la loi hongroise sur l'enseignement supérieur, dit "loi CEU" car elle menacerait l'implantation de l'Université d'Europe centrale (CEU) à Budapest. Hier dans la soirée, le président allemand du groupe des députés européens PPE