Les services de sécurité nationale pourront retracer les diplômés

Conformément à la proposition de loi sur l’enseignement supérieur introduite par le ministre Zoltán Balog vendredi dernier, les données personnelles relatives au parcours universitaire des étudiants bénéficiant d’une bourse d’état pourront être remises aux services de sécurité nationale. Selon le quotidien Népszava, cet amendement ne prévoit pas de conditions pour la divulgation de ces données, ce qui rendrait possible le traçage des diplômés