Comment les réactionnaires polonais remettent en cause la séparation des pouvoirs

Dans la nuit de vendredi à samedi, malgré les manifestations devant le Parlement, à Varsovie en Pologne, le sénat a voté une loi qui met fin au mandat des juges de la Cour Suprême et de les remplacer sur nomination de l'exécutif.

Deux autres lois ont été votées en juillet : pour permettre au ministre de la Justice de nommer les présidents des tribunaux de droit commun et pour révoquer les membres du Conseil de la Magistrature et les faire nommer par le Parlement. De fait, le pouvoir exécutif prend le contrôle du pouvoir judiciaire, dont l'indépendance garantit la démocratie . . .

Justine Salvestroni