Les Juifs ont-ils peur dans la Hongrie de Viktor Orbán ? (2/3)

Une amnésie qu’avait très brutalement dénoncé l'écrivain Akos Kertész dans le Népszava américain et qui lui vaut aujourd’hui d’être un renégat [lire la première partie]. Comme la Hongrie « n'a pas demandé pardon, elle ne recevra pas l'absolution », avait-il écrit . . .

Corentin Léotard
Corentin Léotard