Les députés européens veulent sanctionner durement la Hongrie

Le Parlement européen a voté ce mercredi une résolution appelant les États membres de l'Union européenne à activer l'article 7 du traité de Lisbonne contre la Hongrie. A Budapest, le Fidesz de Viktor Orbán juge cette décision "scandaleuse".
Réunis ce mercredi en séance plénière, une majorité de députés européens ont voté une résolution invitant les États membres de l'Union européenne à activer l'article 7 du traité de Lisbonne contre la Hongrie. En cause : des manquements répétés et persistants aux valeurs européennes, concernant notamment le traitement des migrants et demandeurs d'asile dans le pays, la "loi CEU" menaçant de fermeture l'Université d'Europe centrale ou encore les campagnes régulièrement financées par le gouvernement de Viktor Orbán contre la Commission européenne.

Deux textes étaient soumis au vote des parlementaires européens. Le premier, mentionnant le recours à l'article 7, était porté par les groupes S&D (social-démocrate), ALDE (libéral), vert/ALE (écologiste) et GUE/NGL . . .