Les adieux de Demszky au Conseil de Budapest

Gábor Demszky, maire de Budapest depuis 20 ans - soit depuis le changement de régime en Hongrie - a formulé, jeudi, ses ultimes recommandations en tant que président du dernier Conseil municipal de son mandat. En remerciant les autres membres du Conseil pour leur travail, il a confirmé qu'il ne se représenterait pas cette année.
Dans les grandes lignes de cette ultime réunion, il a proposé que le modèle de gouvernance élaboré en 1995 soit conservé. Il a également demandé à ce que le projet de ligne de metro 4 soit complété (sans rire), à ce que l'autonomie et la diversité culturelle de la ville soient préservées et que la tolérance envers les classes les plus pauvres continue d'être respectée.
Un bilan sans polémique
Pour son ultime session, Demszky a ajouté qu'il estimait laisser les finances de la capitale dans un état stable et encore gérable, malgré une dette de 161 milliards. Il a aussi affirmé que le crédit dont elle dispose encore reste viable pour couvrir le financement de ses projets de développement jusqu'en 2013. En retour, les leaders municipaux des diff . . .