Les Quatre de Visegrád font craquer Sarkozy

EU observer a révélé qu’à l’issue du dernier sommet européen en octobre dernier, le Président français, Nicolas Sarkozy, avait mis en garde les pays du groupe de Visegrád (Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie), le "V4", pour s’être réunis avant le sommet.
"S'ils doivent se réunir régulièrement avant chaque Conseil, ça va poser question" a-t-il déclaré, avant de tempérer "Ce n'est pas encore le cas". Il semblerait que Nicolas Sarkozy s’irrite de la coopération des anciens pays du bloc de l'Est et de leur capacité grandissante à faire entendre leur voix, au détriment du traditionnel axe franco-allemand. La Pologne est particulièrement dans l’oeil du cyclone, pour avoir pris la tête des neuf pays qui ont fait capoter un accord sur les conséquences financières du «changement climatique» lors du dernier sommet européen.

Les pays du groupe de Visegrád s'étaient effectivement réunis au mois de mars dernier, en amont d’un sommet sur la crise financière, puis une seconde fois, juste avant . . .

Corentin Léotard