Le mois de mai sera lourdement francophile à l’A38

Par Matthias QUEMENER

L’approche de l’été probablement, ou plus simplement la vitalité de la scène française, souvent bien accueillie à Budapest. Un groupe français par semaine, tel est le programme qui nous est concocté d’ici à la fin du mois.

Yalta Club

Tout d’abord, le 17 mai, c’est le groupe français Yalta Club, accompagné du chanteur slovaque Walter Schnitzelsson, qui viendra embraser l’A38. Le groupe parisien viendra armé de son attirail d’instruments : leurs chansons sont en grande partie tirés de l’album Yalta Club, sorti à l’été 2013. Leur musique, aux sonorités plutôt pop anglaise, est basée sur des guitares omniprésentes, soutenues par un synthétiseur, et nous ramène au cœur des ballades de Londres. C’est probablement là la raison de leurs textes anglophones qui n’enlèvent rien à leur charme tout français. Un groupe à découvrir donc, d’autant plus que c’est gratuit sur réservation préalable. Une raison de plus pour ne pas les rater. Ils seront précédés en première partie par le groupe hongrois Meztelen Diplomaták (Les diplomates nus), groupe pop underground hongrois.

  • Le 17 mai à l’A38 – 19h30
  • Gratuit sur réservation

YALTA CLUB – WASTING MY TIME from Simon Pénochet on Vimeo.

Fatoumata Diawara

Le samedi 24 mai, c’est Fatoumata Diawara, chanteuse franco-malienne, qui viendra nous enchanter avec ses musiques où se mêlent soul, jazz et musique traditionnelle africaine, et sa voix sonore et douce. Un vrai programme de musique du monde pour cette artiste protéiforme, passée initialement par le théâtre et le cinéma avant de s’infiltrer peu à peu dans la chanson, en devenant choriste pour la grande dame du jazz, Dee Dee Bridgewater. Elle sort un LP remarqué en 2011, sobrement intitulé Fatou, et participe a plusieurs initiatives musicales pour des causes associatives, devenant une figure des musiques du monde. Elle multiplie depuis les collaborations avec les artistes du monde entier. Venez nombreux donc, pour le premier passage à Budapest de celle qui fait partie des grandes voix du continent africain. En première partie du concert se produira le groupe Euro- Africain Playground, projet musical du batteur Marton Juhasz, visant à faire connaitre et à jouer avec les sonorités principalement africaines, nous offrant ainsi une succession de rythmes propices à la danse.

  • Le 24 mai, à l’A38 – 19h00
  • Prix en prévente jusqu’au 23 mai: 3900 FT
  • Prix le 24 mai : 4500 FT

Akua Naru

Et pour finir, le 31 mai, c’est Akua Naru, jeune mais prometteuse chanteuse américaine, naviguant entre soul et rap, que l’on a déjà eu l’occasion de voir á l’A38 en juin dernier pour son premier concert en Hongrie. Actuellement en tournée en Europe, ses paroles engagées, sa musique entraînante et la qualité de sa voix et de son flow a déjà fait mouche dans son premier album The Journey Aflame. Résidant aujourd’hui à Cologne en Allemagne, elle viendra avec sa troupe de musiciens pour mystifier une fois encore le public hongrois qui viendra, nous l’espérons, aussi nombreux que lors de sa première venue réussie a l’A38. Elle sera accompagnée en première partie par l’artiste hongrois Derültégből, bien connu dans le milieu du rap local.

  • Le 31 mai, à l’A38 : 19.30
  • Prix en prévente jusqu’au 30 mai: 1500 FT
  • Prix le 31 mai : 2000 FT

Visitez le site de l’A38 pour trouver toutes les infos utiles.