Hongrie : le gouvernement annonce le retour de la seconde moitié du trésor de Seuso

L’annonce faite par le Premier ministre Viktor Orbán et le directeur du musée des Beaux-Arts de Budapest László Baán de la réacquisition par la Hongrie de la seconde moitié du "Trésor de Seuso" constitue à la fois un succès de prestige pour le gouvernement hongrois et la fin d’un long feuilleton archéologique, politique et judiciaire.

A l’occasion d’une conférence de presse exceptionnelle qui s’est tenue mercredi 12 juillet dans le Parlement Hongrois, le premier ministre Viktor Orbán et le directeur du musée des Beaux-Arts de Budapest, László Baán, ont annoncé la réacquisition par la Hongrie de la seconde moitié du "Trésor de Seuso", qui a également été présenté à la presse à cette occasion.

Composé de quatorze pièces d’orfèvrerie vraisemblablement réalisées aux tournants des IVème et Vème siècles après Jésus-Christ, le trésor doit son nom à son propriétaire présumé, Seuso, sans doute un notable de la province romaine de Pannonie ((Correspondant aujourd'hui à l'Ouest de la Hongrie, l'Est de l’Autriche, la Slovénie, le . . .

Adrien Quéret-Podesta