Le criminel de guerre suspecté Charles Zentai ne sera pas extradé

Après cinq années de bataille juridique contre l’Etat hongrois, Károly (Charles) Zentai ne sera finalement pas extradé depuis son pays d’adoption l’Australie, vers son pays natal, la Hongrie.
Ce vieillard de 88 ans est accusé d’avoir torturé puis assassiné Péter Balázs, un adolescent juif, à Budapest, en Novembre 1944, alors qu'il servait dans une unité militaire hongroise à la solde des Nazis. C’est d’ailleurs à son âge avancé ainsi qu’à son piètre état de santé que l’homme doit cette décision de justice en appel, après que le