Le budget 2011 de l’UE reste inconnu

Une situation que l'on n'avait pas revue depuis 1988 : Le Conseil et Le Parlement européen, faute d’accord, ont dépassé la date butoir du vote du budget 2011, fixée au lundi 15 novembre. Une situation inconfortable pour la Hongrie, qui assurera, dans un peu plus d'un mois et pendant un semestre, la présidence tournante de l'UE.

L’objet du conflit n’est pas tant le budget en soi que les conditions posées par le Parlement. En effet, les eurodéputés souhaitent voir le niveau de flexibilité du budget maintenu à 0,03% pour parer aux imprévus, comme le plan de relance. Une autre condition concerne la volonté d’ouvrir des négociations sur la création de nouvelles ressources propres de l’UE. Enfin, le Parlement veut connaitre son rôle dans l’élaboration du budget pour la période 2014-2020. Seulement trois des pays membres (la Suède, le Royaume-Uni et les Pays-Bas) refusent l’intrusion d’éléments exterieurs dans . . .

Isma Hassaine Poirier