Le premier août, le Parlement paie sa tournée de « házi »

C'était une des premières mesures, et l'une des plus populaires (-listes) que le Fidesz a dévoilé de son programme en février dernier. La possibilité pour les particuliers de distiller à nouveau chez soi  a fait l'objet d'une loi adoptée au Parlement la semaine dernière.
Hier, le ministère du Développement rural révélait à l'agence de presse nationale que la taxe d'accise sur la fabrication de l'alcool depuis 2004, sera abolie dès le 1er août prochain. En Hongrie, la distillation maison ne concerne presque exclusivement l'eau de vie de fruits, plus connue sous le nom de "hazi pálinka".

Auparavant, les petits producteurs - nombreux dans les campagnes - d'alcools de fruits, devaient passer par une distillerie coopérative certifiée  qui collectait une petite somme d'argent (1.300 forints par 5 litres, soit 4 à 5 euros) auprès de chacun pour distiller leurs fruits. La mesure, soumise à l'assemblée par le gouvernement, fait partie des fameux 29 points du "plan d'action économique" promis par Orbán. Censée les exonérer . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée