L’ancien porte-parole de Gyurcsány s’est suicidé

Dávid Daróczi, ancien porte-parole du gouvernement de Ferenc Gyurcsány, du 18 juin 2008 au 24 avril 2009, et figure éminente de la communauté rom hongroise, s’est suicidé vendredi soir. Il remplissait aussi depuis quelques temps les pages de la presse "people" pour sa liaison avec une personnalité hongroise.
Son corps a été découvert par un membre de sa famille au 72 d'Andrássy út, au domicile d'András Batiz, lui aussi ancien porte-parole gouvernemental. Les secours n’ont pu le réanimer et ont constaté sa mort vendredi soir vers 23h. La police n’a pas encore divulgué la cause exacte de sa mort. L’ancien premier ministre Ferenc Gyurcsány, a rapidement réagit à l’annonce du décès de son porte-parole. "Je suis choqué par la mort de mon porte-parole et de mon ami. J’aimerais croire que son âme va trouver la paix dans la mort."

La mort de Dávid Daróczi représente aussi et surtout une grande perte pour la communauté rom de Hongrie, dont il était un des représentants les plus éminents, certains le considérant  même . . .

Corentin Léotard