L’adoption de l’Euro en Hongrie, une question de diplomatie

Le nouveau chef de la diplomatie hongroise n'est autre que János Martonyi, qui occupait déjà ce poste de 98 à 2002. Si certaines têtes ne changent pas au Fidesz et dans les différents gouvernements Orbán, certains discours diplomatiques non plus. Surtout en ce moment, lorsqu'on leur parle d'adoption de l'Euro...
A peine désigné, János Martonyi en a profité pour faire une de ses premières sorties médiatiques la semaine dernière. Il a indiqué que son gouvernement ne remettrait pas en cause les efforts de la Hongrie pour adopter l'Euro, et ce, malgré les difficultés  rencontrées par la monnaie unique depuis l'éclatement de la crise en Grèce. Cependant, sans surprise, il s'est bien gardé d'avancer la moindre échéance à ce propos.

"Nous désirons une intégration européenne plus forte et plus profonde, et une adhésion à la zone euro peut nous aider à atteindre cet objectif", a déclaré le ministre des Affaires étrangères à Világgazdaság, magazine économique hongrois. A propos de la date d'adhésion, il n'a, par contre, pas failli à la . . .