La Voïvodine un peu plus autonome

La semaine dernière, après des années de tractations, le Parlement de Serbie a voté en faveur d’une plus large autonomie de la province multiethnique de Voïvodine. Sauf surprise, le nouveau statut entrera en vigueur avec le vote du Parlement régional de Voïvodine, le 14 décembre prochain.
Bien entendu, le nouveau statut est moins ambitieux que ne l’espéraient les partis hongrois, très influents dans le nord de la province, où ils représentent quelques 300.000 citoyens serbes de nationalité hongroise. Mais l’autonomie est tout de même élargie et les compétences suivantes seront transférées de Belgrade à Novi Sad, capitale administrative de la Voïvodine : industrie, emploi, éducation, santé, protection sociale, information, urbanisme, développement régional, agriculture, eaux et forêts, chasse, pêche, tourisme, protection environnementale. On note que la région ne sera pas dotée de ses propres forces de police, réclamées par les autonomistes. Ce nouveau statut permettra en outre à la Voïvodine d’ouvrir des bureaux dans les régions européennes et à Bruxelles et de signer des accords interrégionaux.

"Nous remercions les membres du Parlement . . .

Corentin Léotard