La presse hongroise de gauche se rebelle

La presse hongroise est touchée...mais pas encore tout à fait coulée. Dans un geste de défiance hautement symbolique vis-à-vis du gouvernement et de son bras armé au service du contrôle des médias, la NMHH, les deux quotidiens de gauche Népszabadsag et Népszava consacrent leur UNE entière de ce lundi à protester contre la loi sur les médias entrée en vigueur le 1er janvier et qui restreint la liberté de la presse en Hongrie.

"La liberté de la presse touche à sa fin en Hongrie." Tel est le message décliné en 23 langues de l’Union européenne en UNE du Népszabadsag, le plus grand quotidien hongrois, proche du parti socialiste et qui se définit comme libéral de gauche. Ce mouvement de protestation est relayé par le quotidien berlinois Die Tageszeitung.

"[La loi sur les médias] sert les efforts autoritaires du gouvernement Fidesz-Kdnp en lui créant une opportunité de punir, d . . .

Corentin Léotard