La Pologne décapitée dans un accident d’avion

Il y a des crashs qui "tombent" plus mal que d'autres quelquefois. Le président polonais Lech Kaczyński a péri, samedi, dans l’accident de son avion, écrasé à Smolensk dans l’ouest de la Russie.
L’avion transportait 132 personnes, parmi lesquelles se trouvaient l’épouse du président, le vice-ministre des affaires étrangères Andrej Kremer, le président de la Banque Centrale de Pologne Sławomir Skrzypek et le chef d’état-major polonais Franciszek Gągor. Les peuples hongrois et polonais se considérant souvent comme des frères, ce drame arrive à un bien mauvais moment, en pleine transition de pouvoir en Hongrie.

Selon le gouverneur russe Serguei Antoufiev : "il n’y a pas de survivant dans la catastrophe". L’avion se serait "crashé" près de l’aéroport de Smolensk où régnait un imposant brouillard.

Kaczyński se rendait en Russie pour commémorer le massacre de plusieurs milliers de polonais par la police soviétique à Katyn en 1940. L’avion transportait bon nombre de familles d’officiers, exécutés il y a 70 ans, venant se rendre sur la tombe de leurs défunts près . . .

Abonnez-vous à Hulala

1€ le premier mois
puis à partir de 
2€50/mois
sans engagement de durée