La Magyar Gárda a sa pornstar !

L’extrême-droite hongroise est décidément de plus en plus sexy. Après les frasques extraconjugales de Gábor Vona, leader de Jobbik, et les aventures canadiennes de son porte-parole András Király à la Gay Pride de Toronto (viré depuis, bien entendu), c’est un membre de la Magyar Gárda qui s’illustre par sa vie disons…dissolue.
Le blog de Béla Radics sur Hírszerző avait déjà levé l’affaire en septembre dernier, mais c’est à Velvet qu’on lui doit son retentissement actuel. Un retentissement d

Corentin Léotard