La Hongrie mise sur le nucléaire et sur son propre uranium

Malgré la catastrophe de Fukushima, malgré l’opposition de la majorité de la population déjà traumatisée par une catastrophe industrielle il y a deux ans [la boue rouge issue de la production d’alumine de l’usine Mal qui avait tué dix personnes à Kolontar et Devecser], le gouvernement hongrois a décidé d’agrandir la centrale nucléaire de Paks qui produit 40% de l'électricité du pays. Le projet gouvernemental - qui sera présenté l’an prochain - prévoit la construction de deux nouveaux réacteurs mais aussi de prolonger la durée de vie des quatre en fonctionnement depuis les années 80 (dont l’un serait en très mauvais état . . .

Corentin Léotard