La Hongrie, mauvaise élève en matière de santé selon l’OMS

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Santé, le 7 avril, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a dressé un tableau bien peu reluisant des conditions sanitaires et de l’état de santé général de la population hongroise.
Alcool, tabac, nourriture grasse et manque d’activité physique, sont les premiers responsables de cet état de fait. Autant dire qu’en Hongrie, cette journée mondiale est passée totalement inaperçue…

"En Hongrie, 5 millions de gens sont en surpoids, 3 millions sont dépressifs et 1 million est diabétique", s’est inquiétée mercredi sur les ondes de Voice of America la responsable de l’OMS en Hongrie, Dr Zsófia Pusztai. Selon elle, les modes de vie, notamment les consommations excessives d’alcool et de tabac, conjuguées au manque d’exercice physique, sont responsables de cette situation sanitaire.

"L’état de santé de la population est bien loin de ce qu’on peut attendre d’un pays avec un tel développement socioéconomique, que l’on se place à l’échelle européenne ou même internationale", a-t-elle ajouté.  Au niveau européen . . .

Isma Hassaine Poirier