La Hongrie fait payer les banques quand l’Europe essaie de les sauver

La ministre autrichienne des Finances Maria Fekter a déclaré jeudi que les banques européennes avaient besoin d'une centaine de milliards d'euros de capitaux frais pour renforcer leur bilan et affronter les turbulences actuelles. La Hongrie ne semble guère préoccupée par ce problème et se soucie plutôt de faire payer le secteur bancaire, détenu à 80% par des établissements étrangers, pour renflouer les caisses de l'Etat et pour protéger des clients de plus en plus endettés à cause de l'appréciation du franc suisse