La Hongrie dit « Good Bye Lénine ! »

"Nous, Hongrois, devons encore démolir des murs pour effacer les erreurs du passé", avait déclaré l'année dernière le 1er ministre Viktor Orbán en inaugurant une statue de Ronald Reagan, l'homme qui a vaincu le communisme. Clore - ou plutôt effacer - le chapitre du communisme pour reconnecter la Hongrie à ses « racines naturelles », il s’y emploie sans relâche depuis son élection au printemps 2010 . . .

Corentin Léotard