La Gay Pride de Budapest n’aura pas lieu

La préfecture de police de Budapest a retiré son autorisation pour la marche annuelle de la Gay Pride hongroise, invoquant des « perturbations excessives pour la circulation » dans la capitale hongroise. Les organisateurs, qui dénoncent une décision politique,  vont déposer une plainte.

Lundi, le directeur de l’Association organisatrice de l’évènement, « Szivárvány Misszió » (Mission arc-en-ciel), Sándor Steigler, a annoncé que la manifestation prévue pour le 18 juin avait été interdite, sous prétexte qu’une exposition est déjà programmée le jour-même sur la Place des héros - point de départ programmé du défilé -, tandis que la Préfecture de police de Budapest, dans sa décision exécutoire, invoquait des « perturbations excessives pour la circulation ».

Pour les organisateurs – qui ont d’ores et déjà indiqué qu’ils allaient déposer une plainte -, cette décision est tout à fait inattendue car la police avait déjà donné son accord. Elle intervient après que l’association « Szivárvány Misszió » ait demandé une extension du parcours, la menant traditionnellement sur la prestigieuse avenue Andrássy, depuis Hösök tere (la . . .