La France souhaite une modification de la loi sur les médias

Le ministre français du budget et porte-parole du gouvernement,  François Baroin, a déclaré ce mardi matin sur France Inter que la Hongrie, présidente de l’Union européenne, devait modifier sa loi entrée en vigueur le 1er janvier « incompatible avec la liberté de la presse ».

Qualifiant le dispositif hongrois de "très spectaculaire", François Baroin a jugé qu’il constitue "une altération profonde de la liberté de la presse" et affirmé que "la France à l’instar des autres pays de l’Union souhaite une modification de ce texte". "Le texte tel qu’il est présenté et que je l’ai lu est incompatible avec l’application d’une certaine idée de la liberté de la presse, validée par les traités européens.", a aussi déclaré le porte-parole du gouvernement.

Le gouvernement français a donc finalement été rattrapé par l’emballement médiatique autour de commentateurs politiques n’hésitant pas à agiter le spectre de la mort politique de . . .

Corentin Léotard