Sur Kino Visegrad, la vitalité retrouvée du cinéma est-européen en France

Kino Visegrad se fait le porte-voix de l’actualité cinématographique et culturelle de l’Europe de l’Est en cette rentrée 2017. Nos partenaires proposent au public français de découvrir la vitalité artistique est-européenne dans toutes ses déclinaisons grâce à un programme riche et varié.

La vigueur du cinéma d’Europe centrale et orientale ne fait aucun doute en cette rentrée 2017. Ildikó Enyedi avait ouvert la saison en recevant l’Ours d’or à la Berlinale pour Corps et Âme (Hongrie) et c’est maintenant au tour de Kornél Mundruczó de s’illustrer à l’Etrange Festival (Paris) avec La Lune de Jupiter (Hongrie, en compétition au Festival de Cannes 2017). Mais, au-delà de ces événements médiatisés, d’autres perles d’Europe centrale vont avoir la chance de sortir en salle prochainement : Leçons de classes de Jan Hřebejk (Tchéquie-Slovaquie) le 25 octobre, Rêves en rose de Dušan Hanák (Slovaquie) le 5 novembre, Ice Mother de Bohdan Sláma (Tchéquie) et J’ai même rencontré des Tziganes heureux d’Aleksandar Petrović (Serbie) le 15 novembre, et The Last Family de Jan P. Matuszynski (Pologne) en décembre.

Faire profiter le public français de cet engouement retrouvé, c’est la mission que s’est donnée l’association Kino Visegrad qui revient avec un programme très riche qui permet à cette vague de créativité d’atteindre l’autre bout du continent.

Les traditionnelles projections régulières ont déjà repris et seront organisées jusqu’à la fin du mois de décembre dans les instituts culturels des pays du groupe Visegrad à Paris, mais aussi à l’INALCO et dans des cinémas à Paris et en province. Le programme répertorie et attire aussi l’attention sur les festivals partenaires (Kinopolska, Week-end à l’Est). En outre, l’association a désiré donner l’opportunité au public français d’un contact toujours plus concret et direct puisque diverses rencontres avec des cinéastes ont été annoncées.

Cependant, Kino Visegrad transcende le seul cadre du cinéma puisqu’elle fait la promotion d’événements littéraires (Palabres), et de rencontres en rapport à une sphère géographique très large. Organisée en partenariat avec Documentaires sur grand écran, deux rencontres autour du cinéaste ukrainien Sergei Loznitsa auront lieu le 14 novembre au Forum des Images.

Invitant les spectateurs au programme régulier ainsi qu’à toutes les autres séances organisées en partenariat, ce nouveau programme valorise une approche ouverte des riches cultures d’Europe centrale et orientale, malheureusement trop méconnues.

Vous pouvez retrouver le programme de l’association Kino Visegrad chez tous ses partenaires (Institut hongrois, Institut polonais, Institut slovaque, Centre tchèque, INALCO) mais également sur internet :

Plus d’informations : www.kino-visegrad.fr

Camille Burgess